Fête du Cèdre - Annulation et interrogations

Voilà ce qu'on peut lire, sur internet, à propos de la fête des Cèdres.
Ceci est un extrait du quotidien d'information algérien "Liberté".
 
 
TISSEMSILT

Fête du cèdre : une annulation et des interrogations

Par : R.  Salem
La 2e Fête du cèdre, qui devait se tenir cette année à Théniet El-Had, dans la wilaya de Tissemsilt, le mois de mai dernier, a été annulée pour des raisons que seules les autorités de la wilaya connaissent. Une volte-face qui n’a pas été sans susciter un désappointement autant au sein de la population qu’auprès de l’association Le Cèdre, pour la protection de l’environnement, et les membres organisateurs de cet événement annoncé en grande pompe avant son annulation à la dernière minute. Cependant, il s’agit d’une décision prise par le wali de Tissemsilt qui l’a justifiée par des motifs sécuritaires mais qui demeure, selon les organisateurs, un authentique contrecoup à plusieurs inconnues. “Nous avions voulu aiguillonner cette manifestation festive en approfondissant les aspects de sensibilisation à l’environnement par la concertation, le partage et la construction d’une tradition de plus en plus populaire et conviviale qui serait appelée à fédérer toutes les couches de notre région dont les atouts culturels, touristiques et économiques, bien que marquants, continuent à sombrer dans l’anonymat”, s’est lamenté l’un des organisateurs. “Alors que l’année 2013 est consacrée mondialement celle de l’environnement et du développement durable, le pouvoir local n’a pas mesuré la répercussion de ce niet, d’organiser une telle manifestation, qui est synonyme de la ‘défaite’ pure et simple de l’arbre et de l’environnement”, ajoutera-t-il. Nonobstant, notre interlocuteur a argumenté sa rancœur par le fait que les préparatifs avaient eu lieu dans les normes sur tous les plans et que l’ensemble des autorités contactées avaient cautionné l’idée avec brio. Dans ce contexte, il n’a pas manqué de nous exhiber un dossier, dont nous gardons une copie, confirmant sa déclaration allant de l’approbation du P/APC quant à la tenue de cette fête à l’aval de son parrainage par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (correspondance du cabinet n°657 du 8 avril 2013) en passant par les diverses convocations aux réunions de préparation. Toutefois, une lettre ouverte, signée par de nombreux citoyens, a été adressée au wali de Tissemsilt accusé d’avoir “étouffé” cet événement dont l’objectif était de sensibiliser la population sur la protection de la nature et faire connaître les potentialités socioéconomiques que renferme la commune de Theniet El-Had, longtemps victime des affres du colonialisme et de la terreur des années noires. S’interrogeant sur les futures mesures de représailles auxquelles doivent s’attendre les organisateurs de cette fête, les signataires du document ont mis en relief l’indice avant-coureur qui s’est articulé autour de l’expulsion de l’association Le Cèdre du local qu’elle occupait sous prétexte qu’il relève d’un bien de la DJS.  Pour sa part, le chef de cabinet du wali démentira tout ce qui a été dit çà et là, en maintenant la seule version du premier responsable de la wilaya. Contacté par nos soins, ce dernier nous a affirmé que “le motif qui a poussé le wali à annuler la Fête du cèdre ne nécessite pas autant de spéculations tant il est strictement d’ordre sécuritaire”. Selon M. SI Tayeb, la région aurait vécu, quelques jours auparavant, un incident terroriste qui avait engendré une telle appréhension qui est loin d’être favorable à l’organisation d’une telle manifestation. Par ailleurs, le volet sécuritaire évoqué serait-il un présage au verrouillage de toutes les actions associatives ? Une question à laquelle seul le wali de Tissemsilt pourrait répondre.


01/07/2013
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek