Quand le mot solidarité prend un sens

QUAND LE MOT SOLIDARITÉ PREND UN SENS

 

Philippe Grosjean est un agriculteur. C'est presque mon voisin, et il est le cousin de Marie-Noëlle. Au cours d'une des dédicaces de mon livre, Dominique Wederhake rencontre Philippe et son incroyable histoire. La journaliste écoute, et à son tour, émue, elle donne une dimension médiatique à cette solidarité qui commence à porter ses fruits.

(voir, ci-dessous, l'article de l'Est Républicain du 21 mars 2013).

Quelque part en Algérie, du côté de Annaba, Sabri et ses parents ont repris espoir parce qu'un gars venu de Lorraine a voulu photographier un petit chien.

Cela commence comme un conte de fée et se terminera de même !

De telles actions réconcilent les Hommes avec le reste de l'Humanité, et nous laissent espèrer qu'il y a en chacun de nous une parcelle divine qui ne demande qu'à s'illuminer.

 

Est Républicain du 21 mars 2013 - Première page

*

L'article de Dominique Wederhake



24/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek