Exposition Pierre Bourdieu - Tours

EXPOSITION PIERRE BOURDIEU

TOURS

Voici une exposition que nous propose Michèle Briançon

Cette exposition comporte 139 photos et textes

... Dix ans après la mort de l'icône iconoclaste des sciences sociales, les clichés en noir et blanc (1958-1961) d'Algérie exposés à Tours éclairent une facette méconnue des expérimentations de Pierre Bourdieu, qui enseigna la philosophie et la sociologie à l'université d'Alger à partir de 1957. C'est au cours des enquêtes anthropologiques de longue haleine qu'il mène sur place qu'il opte pour cette dernière discipline. Développant des méthodes scientifiques inédites, il forge sa théorie de la pratique ; la photographie participe empiriquement à cette recherche de terrain qu'il met au point pour comprendre de l'intérieur la réalité coloniale et ses incidences sur la vie des habitants, notamment dans les régions de Kabylie et de Collo.

Une femme voilée sur un scooter, deux hommes en turban sur le marchepied d'une voiture, une fille portant des branchages... Si ces photos sont un support d'étude, elles traduisent aussi la relation affective de cet « ethnologue compréhensif » avec ce pays soumis à l'exode de la société traditionnelle. À la dimension esthétique s'ajoute celle du laboratoire sociologique : les photos ont valeur de témoignage (relever des empreintes), d'outil pour la mise en place d'une ethnologie matérielle (collecter des observations pour un usage ultérieur), et opèrent une objectivation : provoquer chez le chercheur une « conversion du regard », une mise à distance qui n'exclut pas l'empathie. Cette sociologie de la vie quotidienne, qui s'élabore in situ, confère à la période algérienne, dans l'élaboration d'une théorie fonctionnaliste, un rôle de matrice. Bourdieu entreprendra, après son retour d'Algérie, une forme d'inversion du projet de Tristes Tropiques de Lévi-Strauss ; une ethnographie inversée, pour « observer les effets que produirait sur [lui] l'objectivation du monde propre ». Si ces photos, exhumées après quarante ans, se déchiffrent comme une illustration des scènes décrites dans ses textes (Sociologie de l'Algérie, 1958, entre autres), elles sont en réalité ce qui leur a donné corps. Elles témoignent de la domination sociale. Au-delà, elles dévoilent ce regard photographique, que Bourdieu cultivera toute sa vie, paradoxalement, à travers ses écrits : un principe de frontalité qui appelle un respect réciproque, celui d'une sociologie à hauteur d'homme, fleurissant dans l'espace intermédiaire entre science et littérature.

Juliette Einhorn

DJEBARA - Centre de regroupement

Pierre Bourdieu  (1930-2002) est un sociologue français qui, à la fin de sa vie, devint, par son engagement public, l'un des acteurs principaux de la vie intellectuelle française. Sa pensée a exercé une influence considérable dans les sciences humaines et sociales, en particulier sur la sociologie française d'après-guerre. Sociologie du dévoilement, elle a fait l'objet de nombreuses critiques, qui lui reprochent en particulier une vision déterministe du social dont il se défendait.



13/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek