Francisque NOAILLY

Francisque NOAILLY
Peintre algérois
Marseille 1855 - Alger 1942

Un peintre Algérois qui s'est intéressé à Téniet et qui a peint les Cèdres, comme vous pourrez le constater en admirant l' huile sur toile ci-dessous. Cela valait bien un coup de chapeau !



Paysage montagnard à Téniet-el Haad - 23 x 33,5 cm

Après les Beaux-Arts de Marseille, Noailly est élève de Bouguereau, de Boulanger et de Robert-Fleury à Paris. Son premier contact avec Alger date de son service militaire accompli dans les zouaves à partir de 1875. Il se marie et se fixe sur place, installe son atelier à la Redoute, enseigne le dessin. En 1890, il devient directeur de l'école d'Art Industriel de Moustapha, qu'il dirige jusqu'en 1928. Il profite des vacances scolaires pour arpenter l'Algérie et croquer au crayon, au fusain ou au pastel des paysages et les habitants. Il est membre du conseil d'administration du musée Municipal créé en 1908.



Il expose au salon des Peintres orientalistes français, aux Artistes français, est vice- président avec Alfred Chataud de la société des Artistes algériens et orientalistes, présente ses œuvres à chaque salon entre 1910 et 1942. Il est également sociétaire de l'Union artistique de l'Afrique du Nord qui lui décerne son premier grand prix en 1935. Le musée d'Alger conserve "portrait du peintre Mercadier". "Maison kabyle à Felden" qui figurait au catalogue de 1939 a disparu des collections.


Francisque Noailly - Autoportait


21/03/2012
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek